Une fable contemporaine librement inspirée du Cantique des oiseaux de Farîd od-dîn ‘Attâr

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pierrot revient de loin…
Il est là tel un exilé en terre inconnue. Il siège à l’ombre. À contre courant, il nous regarde courir mais ce qu’il aime par dessus tout, c’est regarder s’envoler les oiseaux. Pierrot est cet homme seul et effarouché qui tremble à l’idée de la rencontre. C’est en secret qu’il rêve d’être un oiseau. Libre.
Comment oser mourir à soi-même pour peut-être devenir cet autre au risque d’altérer une identité troublée d’avance ?

Fiche Spectacle

Dossier spectacle

NOTE D’INTENTION :

La pièce La Place de l’étranger-e soulève le voile de ce qui est « autre » afin que nous nous interrogions sur la façon dont nous appréhendons cet autre, l’étranger, qu’il soit en nous ou à l’extérieur de nous. L’autre… Celui que l’on considère différent voire étrange, celui qui vient d’ailleurs, celui qui nous fait peur ou qui nous fascine et qui touche l’en deçà ou l’au delà de ce que l’on a défini comme faisant partie de notre propre identité. Une identité que notre besoin de sécurité nous pousse à croire stable.
La quête identitaire est au cœur de cette pièce librement inspirée du Cantique des oiseaux, un recueil de poèmes médiévaux de Farid od-dîn Attâr qui raconte le voyage initiatique de trente oiseaux partis à la rencontre de la Simorgh, oiseau mythique représentant l’Être suprême.
Il faut pour aborder Le Cantique des oiseaux, oublier ses repères. Accepter le voyage. Se lancer dans l’inconnu. Se perdre. Se brûler. S’anéantir. Prendre son envol, l’envol de l’âme, vers des contrées inconnues. Avec humilité…
La confrontation au monde et la quête de soi sont mis en parallèle jusqu’à se confondre en un unique chemin. Celui de la quête de liberté.

La théâtralité de cette pièce s’ancre dans la mise en jeu du corps hybride marionnette/marionnettiste et dans son mouvement dans l’espace. La mise en scène de ce personnage joue des tensions de contraction et d’expansion qui traduisent son désir d’envol.